Football Américain - Flag - Cheerleading - Cheerleading - Actualités

Accès extranet

Facebook Dailymotion Twitter

ACTUALITÉS 2017/2018


COMMUNIQUÉ FFFA - ROSTER SÉLECTION NATIONALE


À la suite de la convocation des 29 athlètes sélectionnés pour la compétition 2018, la majorité des athlètes du pôle parisien se sont désistés après l'annonce officielle de la fédération. Il a été décidé de maintenir le pôle sud et d'intégrer plusieurs athlètes réservistes.

L’objectif du lancement d'une première sélection de cheerleading est notamment de progresser dans l’échiquier mondial et de se rapprocher des meilleures équipes. Cet objectif de performance est intimement lié à l’obligation de développer des sections « jeune » dans les clubs.

Le football américain est, pour le moment, la seule discipline de la fédération à détenir le statut haut niveau attribué par le Ministère et ainsi pouvoir bénéficier de l'appellation officielle "équipe de France". Pour rappel, sur le cas d'une sélection nationale, les athlètes sélectionnés s'auto-financent, ce qui peut expliquer les désistements de plusieurs athlètes qui auraient pu avoir le potentiel pour faire partie de l’équipe.

La recherche de financement sur le long terme permettra non seulement d’écrire l’histoire de la sélection nationale dans le temps mais aussi de baisser potentiellement le niveau de participation individuelle des athlètes.

Il s'agit d'une première année de lancement pour la fédération et le programme connaîtra des améliorations sur les prochaines saisons.

Découvrez la liste des athlètes sélectionnés.





La sélection nationale s'entraîne toutes les semaines depuis le mois de novembre et se réunira pour une semaine de préparation en amont de la compétition à Orlando.





WORLDS 2018 - ROSTER DE LA SÉLECTION NATIONALE


Supportez les 29 Bleus sélectionnés pour la compétition 2018 ! Tous derrière la Team FRANCE !





Découvrez la liste des athlètes sélectionnés.

Marion CROCHET et Cynthia BOUVIER, entraîneurs principaux, reviennent sur les premiers " try out " à Bordeaux :

MC : " Ces premiers " try out " se sont bien déroulés. Le niveau technique présenté était élevé, plus élevé que celui présenté en championnat la saison dernière. Nous avons évalué des athlètes complets, prêts à s'investir avec un bel esprit d'équipe et beaucoup de solidarité entre tous.

Je souhaite de la part de tous les athlètes sélectionnés une implication sincère, de la rigueur, du travail et de la progression. Nous serons au plus proche de nos athlètes pour qu'ils se sentent en confiance et prêts pour cette aventure. L'objectif principal est de présenter un travail propre et accessible. Nous souhaitons avant tout créer une nouvelle dynamique et une véritable communauté autour de cette première sélection nationale. "

C.B : " Les " try out " se sont très bien passés avec une bonne ambiance et un véritable esprit d'équipe entre tous les athlètes. Cette solidarité nous a permis de voir que les athlètes présents aux " try out " avaient déjà compris la notion de Team France. Nous avons vraiment découvert des athlètes très talentueux.

Dès à présent, l'objectif principal est de travailler sur l'exécution et la propreté. La difficulté visée est déjà plus ou moins acquise par les athlètes sélectionnés mais le but est de créer une véritable symbiose entre les différents profils. "




LANCEMENT DE LA PREMIÈRE SÉLECTION NATIONALE !


Le 15 octobre prochain auront lieu les « try out » pour la première sélection nationale de cheerleading, qui s’envolera, en avril 2018, à Orlando pour les championnats du monde ICU !




Olivier MORET, Directeur Technique National de la FFFA, explique que « le cheerleading fait preuve d’une belle vitalité au sein de la FFFA. Cette discipline croît sans cesse depuis plusieurs années et il était logique, qu’après plusieurs rencontres entre la commission cheerleading, le président de la FFFA et le DTN, la FFFA décide de lancer un nouveau programme : la sélection nationale de cheerleading.

En tant que Directeur Technique National, un de mes axes prioritaires est le développement des pratiques. Après quelques échanges très constructifs, toutes les parties se sont rassemblées autour d’un même credo : les clubs qui visent la performance tant au niveau du championnat national ou qui proposent des athlètes pour cette sélection, devront tous avoir des licenciés jeunes et participer aux bows challenges organisés par la FFFA et les ligues régionales.

L’émergence de cette sélection nationale ne s’oppose donc pas à la volonté de voir le nombre de licenciés augmenter au sein des clubs et notamment le nombre de licenciés jeunes qui sont l’avenir de la FFFA.»


Zoom sur les entraîneurs principaux

Marion CROCHET

« J’entraîne au club USTCV Tigers depuis 2011. J’ai commencé en tant que préparateur physique et professeur de danse. À cette époque, j’ai fait la rencontre d'une grande athlète : Laura Ashley RODRIGUEZ (Équipe nationale canadienne) qui m'a fait découvrir et m’a appris les bases du cheerleading.

Au niveau de l’équipe nationale, les athlètes sélectionnés devront être un minimum autonome. Deux lieux d’entraînement seront mis en place pour pouvoir faciliter le déplacement des athlètes et les entraînements seront programmés toutes les 3 semaines dont un à deux regroupements tous ensemble en février.

Le départ est prévu environ une semaine avant la compétition pour permettre aux athlètes de s'entrainer ensemble avant le championnat.

Les « try out » se feront sur le même format qu'un stage de cheerleading : 3 heures d'entrainement avec travail, pratique et évaluation des athlètes.

La technique, la condition physique, le comportement et le mental seront nos principaux critères de sélection.»

Cynthia BOUVIER
 

« Je suis arrivée dans le monde du cheerleading en 2012 au sein du club Cheer Excess. Ancienne gymnaste, j'ai d'abord été athlète au sein de l'équipe Elite pendant 4 ans.

J’ai débuté le coaching en 2013. Ca fait 2 ans maintenant que j’entraîne au niveau Elite avec 5 titres consécutifs de Champion de France.

Pour cette première année, notre volonté reste l'exécution et la performance plutôt que la difficulté. Lors du championnat du monde ICU, les routines ne sont pas forcément compliquées mais très propres et plaisantes à regarder.

Nous avons pour objectif d’accéder à la finale ICU et terminer dans les 10 premières équipes !»
 

Seuls les athlètes de niveau 3 minimum auront accès à la sélection (sélection via les clubs de niveau ELITE / N3). Ils se présenteront en groupe de double base. Les sélections se dérouleront en deux phases : entrainement + passage devant jury.


Pour toute information : viesportive@fffa.org / m.crochet@fffa.org