Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez ici
Newsletter n°5
Février 2006
Sur le site, retrouvez :
La Fédération
Le football américain
Le flag
le cheerleading
Les annonces
Les liens
Des documents à télécharger
Les clubs
Contacts.
Fédération française de Football Américain
79, rue Rateau
93 120 La Courneuve
Tél : 01 43 11 14 70
Fax : 01 43 11 14 71
Email : fffa@fffa.org
A propos de cette lettre.
Votre abonnement.
Mentions légales.
Téléchargez Acrobat reader.
 
1,2 millions de personnes qui aiment le football américain
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_img_877629008.jpg La dimanche 5 février à 0h40, 1,2 millions de téléspectateurs regardaient le Superbowl sur France 2.

Cette information emporte la satisfaction de tous ceux qui s’investissent dans le développement du football américain en France.

Pour France Télévision, « Pari réussi pour France 2, qui par cette diffusion, a permis d’accroître la visibilité du football américain auprès du public français ».

Le vice président de la NFL Europe, Alistair Kirkwood, se félicite également de cette réussite « Nous sommes extrêmement heureux du riche programme de ce week-end. Cette diffusion a permis au public français d’assister à un évènement sportif grandiose et spectaculaire et je l’espère de devenir des inconditionnels du football américain ».

Ces chiffres confirment qu’au delà des 13 000 licenciés de la fédération, le football américain intéresse un grand nombre de français. Les demandes de renseignements vont donc affluer et les clubs affiliés seront les premiers centres d’accueils des téléspectateurs qui souhaitent devenir pratiquants.


Peu importe son âge, son sexe ou encore sa morphologie, la fédération française de football américain propose une activité adaptée à chacun. Chaque dirigeant et entraîneur sont donc préparés à accueillir les personnes désirant essayer le football américain.
 
Le championnat élite reprend....
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_img_491360600.jpg Une semaine après le Superbowl, le championnat élite reprend enfin de plus belle le week-end du 11/12 février 2006.

Huit équipes, réparties en 2 poules de 4, vont s’affronter afin de conquérir le XII° Casque de Diamant lors de la finale du samedi 17 juin 2006 au Stade de Marville à la Courneuve.

Après 6 saisons d’absence du championnat de D1, saluons le retour au sein de l’Elite des Mousquetaires du Plessis Robinson qui joueront contre les meilleures escouades françaises

Sur 10 journées, les équipes s’affronteront en matchs de poule et matchs d’inter conférence. Pour plus renseignements sur la composition des équipes, téléchargez le « Media Guide 2006 ».
A l’issue des journées régulières, les deux meilleures équipes des 2 poules disputeront les play-offs pour une place en finale qui se jouera sur la pelouse du Stade de Marville, à la Courneuve, le samedi 17 juin 2006.

Rencontres de la 1ère journée :
12 février à 14h : Molosses vs Cougars
12 février à 14h : Templiers vs Spartiates
12 février à 14h : Mousquetaires vs Black Panthers
12 février à 14h : Argonautes vs Flash

Toutes le journées du championnat élite auront un match de radiodiffuser sur le site www.radiossa.com.
Pour cette première journée de championnat, c’est le match opposant les Argonautes contre le Flash qui sera commenté en direct depuis Aix-en-Provence par l’équipe de l’OSSA à partir de 13h30.


Tout le calendrier est disponible sur le site internet de la fédération dans la partie championnat du football américain.
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_pdf_170576667.pdf
 
SHADOW COACH : Profitez de l’expérience des entraîneurs de l’EDF
Lors du stage de l’équipe de France junior à Toulouse du 21 au 26 février 2006, la direction technique nationale vous propose de participer à un « shadow coach ». Cette formation propose aux licenciés qui souhaitent développer leurs compétences techniques de profiter du savoir-faire des entraîneurs de l’équipe de France pour la durée d’un stage.

Un encadrement spécialement prévu pour les participants vous proposera des interventions relatives à :
- la préparation physique des athlètes ;
- la planification de l’entraînement ;
- le choix d’un système de jeu ;
- le suivi médical...

Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site Internet fédéral dans la partie : Football américain « se former ».

Si cette formation vous intéresse, téléchargez la fiche d’inscription à retourner avant le 14 février 2006 à la fédération.
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_pdf_1966018473.pdf
 
Le cheerleading fait son show !
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_img_660650054.gif



















Pour cette seconde édition, la commission cheerleading a posé les bases d’une compétition par zone géographique. Six poules ont été mises en place, regroupant 4 clubs chacune.
Onze clubs ont répondu à l’appel et se retrouveront en compétition sous forme de journées du 15 janvier au 31 mai 2006.
Compte tenu du nombre d’équipes inscrites, les clubs des Lons cheerleading, des Griffons et du Flash sont directement qualifiés pour l’étape suivante.
A l’issue de la période de compétitions, les premiers de chaque poule animeront la finale du championnat de France de 1ère division le 17 juin au stade de Marville à La Courneuve.

La commission est en perpétuelle réflexion afin de répondre et retrouver la meilleure formule pour les saisons à venir.
 
L’équipe de France lui a ouvert les portes de la NFL
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_img_291016979.jpg

























Van TRAN NGOC, joueur de football américain et photographe amateur, a cumulé les expériences de photographe officiel lors de différentes manifestation sportives.

C’est lors d’un match d’EFAF Cup des Templiers d’Elancourt en 2005 qu’il fait sa première réelle expérience.
Présent sur la finale élite 2005, il a également suivi l’équipe de France senior lors du camp d’entraînement à Lille et lors des World Games à Duisburg en juillet dernier.

Grâce à son expérience de photographe officiel de l’Equipe de France senior et suite à un voyage aux Etats-Unis à Houston, Van TRAN NGOC dispose désormais d’une galerie de photos qui lui a permis d’obtenir une accréditation afin d’accéder au terrain des Texans de Houston.


Van nous livre ses impressions sur cette expérience :

« Etant fan de football américain, mon rêve était de pouvoir assister à un match de NFL au bord du terrain avec mon appareil photo (histoire de faire d’une pierre deux coups). Comme je vais souvent à Houston, j’ai tenté ma chance auprès des responsables communication des Texans. Je n’y croyais pas du tout car leurs critères de sélection sont précisés sur leur site web (ils n’acceptent que les médias qui publient sur papier). Mais qui ne tente rien n’a rien.
La veille de mon départ pour les Etats Unis, j’apprends la bonne nouvelle. J’ai une accréditation pour le match des Chiefs contre les Texans, un « Sunday night game ».

J’arrive au stade le jour du match très en avance car les médias peuvent accéder au terrain 4 heures avant le début du match.
Le stade des Texans, le Reliant Stadium, est quasiment vide à cette heure là. Seules les cheerleaders répètent leur chorégraphie. J’adore ce stade qui possède un toit rétractable. J’ai déjà assisté à des matchs les années passées, et l’ambiance y est formidable.

Un peu plus tard, quelques joueurs des deux équipes arrivent pour s’échauffer sans équipement. Là je suis tout heureux, car je suis juste à côté des mes joueurs favoris.

Une heure avant le coup d’envoi, les équipes viennent terminer leur préparation en équipement. Le terrain est encombré car, en plus des joueurs, sont présents des agents de sécurité et des photographes. De nombreux spectateurs qui ont payé un droit de visite peuvent assister à l’échauffement depuis le bord du terrain, mais, heureusement, ils doivent quitter les lieux 30 minutes avant le début du match.
Malgré cela, je me rends compte que les bords du terrain sont tout de même bondés.
Les photographes peuvent stationner entre la end-zone et la ligne des 30 yards. La zone des joueurs leur étant interdite (à moins d’être photographe officiel de l’équipe).
Les arbitres, chaîneurs et ball boys obstruent la ligne de scrimmage à chaque action.
Les cameramen sont prioritaires sur le bord de touche par rapport aux photographes.
Or, pour une caméra, il y a trois personnes pour tirer le câble et pour dégager le chemin.
Donc, cela fait beaucoup de monde sur le bord de touche. De plus, je n’ai qu’un matériel de base car je ne suis pas professionnel. J’ai donc une portée assez réduite avec mon appareil.
Mais cela n’a pas d’importance, je suis là où je rêvais d’être, et j’en profite un maximum.
Je me rends compte de la difficulté pour prendre des bonnes photos de matchs de NFL.

C’était une première expérience, qui restera inoubliable. J’espère juste pouvoir la renouveler dans les années à venir. »
 
Des français en NFL Europe en 2006
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_img_260071245.jpg Samedi 4 février sont arrivés à Tampa Bay (Floride, USA) nos cinq français, Philippe Gardent, Sandino Octobre, Yoan Schnee, Laurent Marceline et Ken Saint-Eloy, pour le « NFL Europe Practice Camp » rejoints par deux invités de dernières minutes : Foad Ajdir et Walter Kack Kack.
Ils sont donc sept français au final susceptibles d’évoluer cette année au sein de la deuxième ligue mondiale. Mais, d’ici là, ils devront passer avec succès la première semaine destinée à ne garder que les meilleurs joueurs non américains (japonais, mexicains et autres européens). Ainsi, à peine les valises posées, nos « frenchies » entrent dans le vif du sujet avec, au programme dès le dimanche, visite médicale suivie d’un entraînement de deux heures et d’un meeting. Seul moment de détente de la journée, leur soirée qui a été bien sûr dédiée au Superbowl.
Ensuite à partir de lundi, deux entraînements, une séance de musculation et un meeting par jour (6h-23h). Ceci jusqu’au vendredi 11 février où a lieu le premier « cut ». Ce ne sera qu’à partir de cette date que nous saurons si tous nos français seront pris pour la saison 2006, et aussi et surtout à quelle équipe ils seront alloués : Berlin, Düsseldorf, Hambourg, Francfort, Cologne ou Amsterdam.
C’est également seulement après ce « cut » que les américains (joueurs NFL et free agents) rejoindront le camp et que nous entrerons dans la préparation de la saison qui débutera le 17 mars prochain en Europe.


GROS PLANS :

Foad AJDIR (26 ans-DB) : Professionnel depuis 2000, il a mis sa carrière entre parenthèse l’année dernière (2004-2005) pour des raisons personnelles, mais a quand même remporté le championnat de France en amateur avec le Flash de La Courneuve.

Philippe GARDENT (26 ans-LB) : Professionnel depuis 2003, il est certainement le joueur français le plus doué de sa génération. En équipe de France depuis 1998, il est champion d’Europe avec les juniors la même année et élu meilleur joueur européen à son poste en 1999. Capitaine (défense) de l’équipe de France senior depuis 2004, il a été élu meilleur joueur à son poste aux deux dernières compétitions disputées avec elle (Championnat d’Europe 2004 et World Games 2005). Ancien membre de l’équipe de France junior de ski, il a aussi participé aux qualifications de l’équipe de France junior de Bobsleigh pour les JO de Turin en 2004 et 2005.

Laurent MARCELINE (28 ans-RB): Professionnel depuis 2003, il est issu du club ayant produit le plus de joueurs professionnel à ce jour : le Flash de la Courneuve. Membre de l’équipe de France depuis 2002, il a été élu meilleur joueur à son poste lors des World Games 2005, cet été à Duisburg (Allemagne).

Sandino OCTOBRE (25 ans-RB) : Professionnel depuis 2003, cet ancien athlète (4éme au championnat de France cadet d’Athlétisme «indoor» sur 200 mètres en 1998 avec 22” 53 - Deuxième meilleur performeur Français au bilan de la saison indoor) est le seul joueur français NFL Europe issu du pôle espoir de foot américain (Amiens-Picardie). Membre de l’équipe de France depuis 1999, il a été élu meilleur joueur à son poste des deux derniers tournois internationaux disputés avec l’équipe nationale (Championnat d’Europe 2004 et World Games 2005).

Ken SAINT-ELOY (25 ans-LB) : Titulaire d’un Mastère Professionnel en ESC, il a commencé la pratique du football américain par hasard et relativement tard, en 2002. En 3 ans, il se hissa au meilleur niveau notamment en intégrant dès sa deuxième saison en 2003 l’équipe des Argonautes d’Aix en Provence pour bénéficier de l’enseignement d’un coach universitaire américain. En 2004, il est élu meilleur joueur du championnat de France à son poste et intègre l’équipe de France où il est titularisé dès son premier match. En 2005, élu à nouveau meilleur joueur du championnat de France à son poste, il est repéré par les recruteurs de la NFL lors des World Games avec l’équipe de France dont il est nouveau capitaine (défense).

Yoan SCHNEE (28 ans-TE): Titulaire d’un DEA finance de marché en IAE, il a évolué plusieurs saisons à l’étranger (Championnat NCAA avec l’Université du Tennessee en 1999 et 2000 et Championnat autrichien en 2001) avant d’intégrer la NFL Europe en 2003. Membre de l’équipe de France depuis 1997, il en a été capitaine (offense) de 2002 à 2004.

Walter KACK KACK (23 ans-CB) : Sélectionné en Team Europe (Equipe composée des meilleurs joueurs catégorie junior européen) en 2002, il a marqué les recruteurs par les résultats obtenus aux tests physiques, notamment en sprint.

Texte réalisé par Ken Saint-Eloy
 
Challenge des licences 2006
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_img_2082979358.jpg Depuis 2002, le challenge des licences a permis à plus de 40 clubs de s'équiper en matériel auprès de notre partenaire Forelle.

Cette année, ce challenge a évolué en proposant aux clubs qui comptabilisent le plus de licenciés au 1er mars 2006, un bon d'achat d'une valeur de 500 €.

Un second décompte sera réalisé au 31 mai 2006 afin de récompenser les 3 premiers des catégories suivantes :
- Nombre de licences flag
- Nombre de licences football américain
- La plus forte progression.

Il vous reste moins d'un mois pour que vos licences soient enregistrées pour le 1er mars 2006, alors dépêchez-vous.
6bec5a3cb9fd0cbd63d7253a60cf7966_pdf_694804008.pdf
Fédération française de Football Américain - 93 120 La Courneuve - fffa@fffa.org