CHAMPIONNAT D’EUROPE U19 : UN ENJEU DE TAILLE POUR NOS ATHLETES !

13 Juil 2022 | Equipes de France, Football Américain

Alors que la saison sportive s’est officiellement clôturée samedi dernier avec le 26e Casque de Diamant à Thonon-les-Bains, et que nos pensées vont à notre délégation française en flag football, prenons le temps de revenir sur l’autre temps fort international de ce début de mois : le Championnat d’Europe U19, qui s’est tenu du 7 au 10 juillet à Vienne, en Autriche.

Un enjeu de taille pour nos jeunes puisqu’il s’agissait de la première échéance internationale depuis les interruptions forcées par la crise sanitaire.

Hélas, là où d’autres nations ont eu la possibilité de reprendre les entrainements sans trop tarder, sur le territoire hexagonal l’évolution de la pandémie n’a permis qu’une reprise progressive en limitant les possibilités de rassemblement pour préparer la compétition.

C’est malgré tout avec beaucoup d’enthousiasme que joueurs et coaching staff se sont retrouvés dès dimanche 3 juillet pour deux journées de pratiques techniques, mise en place et meetings. L’occasion de créer de la cohésion au sein d’un groupe qui se réunissait pour la première fois de l’année et a su démontrer la rigueur et le sérieux attendus d’athlètes de haut niveau.

Le mercredi 06 au matin, la délégation française s’envole pour Vienne et reste concentrée en vue de son premier match l’opposant à la Suède, dès le lendemain à 11h.

« On débute bien avec un bon kick-off return qui nous amène quasiment sur les 50 yards. Par la suite, nous marquons sur notre premier drive. On se sent rapidement confiants. Notre défense, elle, marque sur leur deuxième drive. Cependant, à partir de ce moment-là, nous stagnons. Nous avons plus de mal à chercher des premières tentatives. Petit sursaut avant la mi-temps avec un fumble qui nous a fait peur mais qui sera sans conséquence.

La seconde partie du match sera plus compliquée. La Suède est toujours très bonne en défense. Néanmoins, c’est l’attaque Suédoise qui nous fait mal. C’est notamment le cas de leur jeu de course et de leur running back #44. Celui-ci était extrêmement rapide et il ne fallait pas lui laisser d’espaces. Malheureusement c’est ce qui s’est passé sur les deux touchdowns qu’il marque et sur certaines grosses actions.

On finit donc sur le score de 21-31. Nous nous sommes bien battus et nous n’avons rien lâché. Le football américain est un sport de détails et ce sont ces détails que nous devons régler. »

Charles SURPIN, Coordinateur Défensif

Outre la déception de voir s’envoler la possibilité d’aller chercher le haut du podium, cette défaite s’accompagne d’une frustration de taille puisque deux joueurs titulaires – quarterback et running-back – en ressortent blessés et seront out pour le second match. Les deux jours suivants sont donc passés à tourner les jeux avec le personnel remplaçant et faire les ajustements nécessaires, tant en attaque qu’en défense, pour espérer aller chercher la médaille de bronze. Joueurs et staff travaillent assidument avec cet objectif bien en tête.

Le dimanche 10 juillet, c’est l’heure de mettre ce travail en application contre une équipe danoise elle aussi bien déterminée à s’emparer de cette troisième place.

Dès le départ, le match s’annonce défensif : les escouades des deux équipes ne laisseront rien passer et le score reste nul jusqu’à la fin du temps règlementaire. Même si notre offense a réussi à driver le Danemark à trois reprises dans sa endzone, il lui manquera de quoi concrétiser ses efforts par une ouverture de score. Deux field goals manqués qui auraient pu être décisifs… la tension reste à son comble alors que le match entre en prolongations.

Les Danois remplissent leur part du contrat en réussissant à avancer jusqu’à marquer un field goal et prendre 3 points d’avance. Qu’à cela ne tienne ! Notre attaque est prête à en découdre et avance résolument vers la endzone. Sur les 2 yards adverses, une première passe complétée laisse croire à un touchdown.

Les réjouissances sont malheureusement de courte durée puisque l’arbitrage estime que la réception est faite en dehors des limites du terrain. Il faut reprendre. Nos U19 ne déméritent pas et vont chercher une nouvelle passe complétée. Hélas, cette fois-ci un flag pour interférence offensive viendra annuler le résultat, en ajoutant un recul de 15 yards.

Difficile de se sortir de cette situation au vu du temps restant : le match se termine donc sur le score de 00-03 pour le Danemark.

Une défaite qui n’est pas évidente à digérer, tant pour les athlètes que les encadrants, et même l’ensemble de la communauté qui a suivi chaque minute avec espoir. Le bilan demeure positif car avec seulement deux jours de préparation en amont du match, la délégation a réussi à produire de belles choses et tenir tête à des équipes chevronnées, avec une attitude exemplaire sur le terrain. Tout ceci laisse donc présager d’un avenir prometteur, et nous souhaitons au groupe l’opportunité de prendre sa revanche lors d’une future échéance internationale. D’ici-là, bonne trêve estivale à tout le monde, avec un repos mérité avant de reprendre le travail à la rentrée.

Article suivant

Share This