THE CHEERLEADING WORLDS 2022 : J-1 AVANT L’ENTRÉE EN COMPÉTITION

20 Avr 2022 | Cheerleading

Trois ans après sa dernière participation aux Championnats du Monde de Cheerleading, la Fédération Française de Football Américain est de retour à Orlando pour défendre les couleurs tricolores.

En effet, la délégation française, composée d’une équipe COED et d’une équipe All-Girl, est arrivée ce lundi en Floride et a pris ses quartiers dans la Mecque du Cheerleading mondial : le complexe Disney World auprès des partenaires ESPN et Varsity. C’est en effet au cœur de l’entertainment mondial que l’organisateur l’International Cheer Union (ICU) présente ses « Worlds 2022 ».

Les derniers réglages

Après un dernier week-end studieux à Sannois (95) dans le complexe du club de Gem’s, les deux équipes ont atterri aux États-Unis avec pour seul objectif de peaufiner les routines avant de monter sur le praticable jeudi. 

Sous la direction de Marine Schleifer, Emmanuelle Brousse et John-Erik Kralicek, l’équipe COED est au complet et travaille les détails de leur création. Du côté All-Girl, c’est un effectif plus large qui s’entraîne et qui oblige Alix Vadot-Graux, Estelle Vincent et Maxime Maroulidès à faire des choix pour choisir les titulaires de jeudi. Le tout sous l’œil attentif de l’équipe médicale fédérale qui participe grandement à l’excellente préparation de nos deux sélections.

Parmi les meilleurs du Monde

Mis à disposition par ICU et ses partenaires, le village sportif est en effervescence depuis lundi. Et nos deux sélections ne sont pas en reste. En effet, le coaching staff propose une première pratique matinale sur l’impressionnant football field hotel

Par la suite, nos athlètes ont poussé les portes du légendaire gymnase Top Gun (salle aménagée uniquement pour le Cheerleading) ainsi que des annexes de l’Arena ESPN WIDE WORLD OF SPORTS qui accueillera la compétition dans les locaux d’ESPN.

C’est l’occasion, bien entendu, de continuer à travailler en vue de la compétition, mais aussi de croiser les autres sélections dans une ambiance située entre défi, confiance et amitié !

L’épicentre du Cheerleading mondial

Ces Championnats du Monde sont aussi l’occasion pour les cent huit (108) fédérations affiliées de se retrouver autour des enjeux structurels et politiques du sport. En effet, ce 19 avril s’est tenue l’assemblée générale d’ICU à laquelle ont siégé Brigitte Schleifer (Présidente FFFA) et Karen Cappiello (Vice-Présidente FFFA) pour défendre les intérêts de la France. Les prochaines échéances stratégiques autour des Championnats d’Europe 2022 à Athènes (Grèce) et des Jeux Olympiques de Paris 2024 et de Los Angeles 2028 ont été, entre autres, au centre des débats.

Rendez-vous jeudi

Et maintenant, il est temps de se tourner vers la phase qualificative de ces Championnats du Monde. Notre équipe COED se présentera sur le praticable du ESPN WIDE WORLD OF SPORTS ce jeudi à 12h12 heure d’Orlando (18h12 heure de Paris). De son côté, c’est à partir de 13h18 heure d’Orlando (19h18 heure de Paris) que le collectif All-Girl se présentera face aux juges. Selon les résultats, les finales auront lieux vendredi.

Les supporters pourront suivre nos Bleus en live sur le site d’ICU (www.cheerunion.org) et, bien entendu sur tous les réseaux de la FFFA pour les insides fédéraux. Rendez-vous donc sur nos pages Instagram (@fffa_officiel & @cheerupfrance) ainsi que sur la page Facebook de la Fédération Française de Football Américain (@FFFA.officiel).

C’est l’heure du « Bleu…! Blanc…! Rouge…! Ohlala… FRANCE ! »

Athlète All-Girl – Myrieme Labeau

« Après trois super entraînements depuis notre arrivée, dont un à Top Gun et un directement sur le lieu de compétition, le ESPN WIDE WORLD OF SPORTS, nous avons pu répéter nos routines, faire quelques full-out. Franchement, c’est top ! Dernier entrainement ce matin (ndlr : mercredi 20 avril) sur le football field avant de se rendre à nouveau chez ESPN. Que demander de plus ? Il fait beau, l’ambiance est phénoménale… le Cheer Spirit est vraiment à l’honneur. Et puis ce soir, c’est la cérémonie d’ouverture. Ça va être un moment incroyable, on a vraiment hâte d’y être ! ».

Athlète All-Girl – Isaline Schleifer

« C’est incroyable d’être ici mais il faut surtout se souvenir de ce qu’il nous a fallu faire pour en arriver là. Pour une première sélection All-Girl, on savait d’entrée que six d’entre nous allaient être remplaçantes. Ça fait donc des mois qu’on s’entraîne plus dur tous les jours pour donner notre meilleur à l’Équipe de France et être sur le praticable jeudi prochain. Physiquement et émotionnellement, il fallait tenir le cap. Certaines des remplaçantes sont devenues titulaires… Ça a créé une compétition interne inévitable mais qui est restée saine. Et qui l’est toujours ! Toutes les filles sont au service de tout le groupe ! On se sent poussées et soutenues… et c’est super !

Maintenant on est ici, prêtes à performer et à montrer ce que l’on sait faire ! Pour la première d’une équipe All-Girl française aux Championnats du Monde, on sait qu’on est tout proche d’une performance historique pour le Cheerleading français. On a un seul objectif : réussir la routine sans accroc pour ne pas avoir de regret et espérer se classer le plus haut possible vendredi en finale ! »

Athlète All-Girl – Apolline Pantalacci

« Il a fallu gérer la fatigue à l’arrivée ! Mais l’excitation est plus forte que le décalage horaire. On est prêtes et motivées. On est sûr de nos forces, toutes les unes derrière les autres et fières de représenter la force. ».

Athlète COED – Simon Dalaison

« Arriver ici (ndlr : à Orlando dans le contexte des Championnats du Monde), c’est « wahou ». Un vrai émerveillement et une fierté immense de défendre les couleurs françaises. C’est dans cet esprit que nous nous sommes très rapidement mis au travail pour parfaire une préparation qui a débuté il y a de long mois. On enchaîne les entraînements : c’est à la fois fatiguant mais aussi motivant car on se sent de mieux en mieux. Pour la partie physique, le staff sait ce qu’il fait, on les suit en confiance. L’état d’esprit est très bon et nous donne cette petite énergie en plus qui me fait dire que l’on peut rêver en grand dès jeudi ! »

Athlète COED – Laurent Voisin

« Tout se passe très bien depuis notre arrivée. Les entraînements s’enchaînent avec deux full-out hier dans les gymnases (ndlr : Top Gun et ESPN) ce qui nous permet de peaufiner la préparation et les routines. Ces petits perfectionnements mis à part, je pense qu’on est prêt à performer. On a juste hâte d’y être ! »

Kinésithérapeute des Équipes de France – Estefania Lopez

« En collaboration avec le médecin fédéral (ndlr : Mohamed Kutneh), je suis ici pour m’assurer que la récupération de nos athlètes soit optimale et leur administrer les soins nécessaires. Pour le moment, même si le rythme est intense, nous n’avons qu’à traiter de la bobologie et sommes éloignés des blessures. Le travail en étroite collaboration avec les staffs techniques est un vrai atout à la tenue de cette bonne santé. Disponible 24h/24, nous travaillons surtout à un travail de vérification des lésions, malheureusement monnaie-courantes dans le Cheerleading, mais aussi à préparer les athlètes en vue de performer au mieux dans ces Championnats du Monde ».

Share This