ELITE REVIEW ET PERFORMANCES DE LA J6

18 Avr 2022 | Championnat Elite

La phase retour a débuté ce week-end, avec notamment plusieurs affiches entre prétendants pour les playoffs. Dans la conférence A, les Black Panthers s’offrent le break en battant les Cougars. Dans la conférence B, les Grizzlys font la bonne opération grâce à leur succès et au match nul spectaculaire entre les Ours et les Argonautes.

Photo : @GazetteSports.fr

Conférence A

Flash de La Courneuve (6-0) 49 – Molosses d’Asnières (1-5) 7

Le match aller, lors de la 2ème journée, avait été à sens unique, et le match retour lui a beaucoup ressemblé.

Le Flash a frappé d’entrée, avec un touchdown au sol de Jason Bofunda pour conclure le premier drive des locaux. Un peu plus tard, c’est une « pick-6 » de Jonathan Joseph sur Camille Thouary qui fait le break dès la première période (14-0). Le second quart-temps est marqué par 2 rares interceptions lancées par Conor Miller, mais les Molosses sont inefficaces offensivement (encore) et n’en profitent pas. Au contraire, La Courneuve parvient à creuser l’écart, grâce à deux touchdowns au sol (28-0).

Après la mi-temps, le Flash continue sa domination au sol. Jason Bofunda s’offre un triplé, tandis que François Pion signe un doublé. L’équipe du 93 fait tourner son effectif, et le QB Ugo Bortolotto marque son premier touchdown. Et comme lors du match aller, les Molosses sauvent l’honneur sur un retour de kick-off tardif.

Le bilan reste parfait pour le Flash, avec un 6ème succès en 6 matchs, et une moyenne de points qui reste au-dessus des 45 points. Pour Asnières, le compteur reste bloqué à 1 petite victoire.

Black Panthers de Thonon (5-1) 35 – Cougars de Saint-Ouen (3-3) 14

Qui dit match important dit tension, et elle était palpable en début de rencontre à Thonon. A l’issue d’un 1er quart-temps accroché, les deux équipes sont toujours dos à dos (7-7), Brody Hahn ayant répondu à Brett Hunchak. Puis les Black Panthers vont se libérer et prendre le large dans un 2ème quart-temps maîtrisé. Les locaux marquent ainsi 3 fois avant la pause, dont un doublé de Pierre-Yves Dayres dans les airs (24-7). Les locaux prennent encore plus le large au retour des vestiaires, et les Cougars ne peuvent que réduire le score en fin de rencontre.

Plutôt bien entrés dans leurs matchs, les Cougars se sont mis des bâtons dans les roues en perdant 5 fois la balle sur ce match (3 interceptions, 2 fumbles). L’un des tournants a eu lieu dans le 2ème quart-temps, avec 1 interception puis 1 fumble perdu en l’espace d’1 minute. En face, les Black Panthers ont su saisir ces opportunités pour creuser l’écart.

Elu homme du match, Benjamin Mulindahabi a mené la charge pour la défense de Thonon, avec notamment 5 plaquages et 1 interception. En attaque, Brett Hunchak n’a pas forcé et termine avec 127 yards et 4 touchdowns.

C’est la 5ème victoire de suite en championnat pour les Black Panthers, qui remportent un match clé dans la course pour les playoffs. Car avec ce revers, Saint-Ouen est légèrement distancé.

Spartiates d’Amiens (3-3) 49 – Vikings de Villeneuve d’Ascq (0-6) 20

Cette rencontre est partie timidement, mais Amiens parvient tout de même à ouvrir le score dans le 1er quart-temps. Une fois dans le rythme, les Spartiates vont confirmer et largement dominer le 2ème quart-temps pour prendre une avance de 21 points. Mais les Vikings ne se sont pas résignés et ils ont réussi à marquer juste avant la mi-temps (21-6).

Au retour de la pause, le club de Villeneuve d’Ascq montre de très belles choses et parvient à revenir à 8 points (28-20) dans le 3ème quart-temps. Le match semble alors relancé, mais les visiteurs n’avaient plus de gaz et les Spartiates ont remis la main sur les débats. Mieux sur la fin, ils vont finalement chercher une victoire assez confortable en termes de score.

Excellent match du QB des Spartiates, Cornelius Kinchen, qui affiche 297 yards et 5 touchdowns, et qui a parfaitement distribué le jeu offensif. La défense d’Amiens a également répondu présente, avec notamment 2 interceptions, 2 fumbles et 5 sacks.

Interrogé par la Gazette Sports à l’issue de la rencontre, le coach des Spartiates s’est montré « satisfait de la 1ère victoire à domicile, obtenue avec la manière ». Steeve Guersent a ensuite dit que son équipe était « capable de faire encore mieux » et l’objectif est de lancer une « dynamique positive ».

Après une série négative de 3 défaites, les Spartiates ont donc retrouvé le chemin de la victoire en remportant le derby du nord. Cela leur permet de revenir sur les Cougars à la 3ème place de la conférence A. Pour les Vikings en revanche, toujours pas de succès en championnat.

Conférence B

Centaures de Grenoble (1-5) 7 – Grizzlys Catalans (4-2) 36

Convaincants malgré leur courte défaite à Marseille lors de la 5ème journée, les Grizzlys ont rapidement repris leur marche en avant. Toujours dominants offensivement, les Catalans n’ont laissé aucune chance aux Centaures ce week-end.

Parfaitement dans le rythme, les Grizzlys ont marqué des points dans chaque quart-temps, pour faire monter progressivement le score. A la mi-temps, les visiteurs étaient ainsi en contrôle (0-17). L’écart a continué de grimper après la pause, et la réaction de Grenoble a été bien trop tardive pour inquiéter l’adversaire du jour.

Le QB des Grizzlys, Jacob Purichia, termine avec 296 yards et 4 touchdowns (1 interception). Son WR favori est encore une fois Idriss Ramky, qui affiche 9 réceptions, 170 yards et 1 touchdown. A noter que Sean Boswell s’offre un doublé.

Après une belle victoire face à Montpellier lors de la 5ème journée, les Centaures sont retombés dans leurs travers. Poussifs offensivement et dépassés défensivement, ils n’ont jamais fait douter les Grizzlys. La seule bonne nouvelle pour le club Grenoblois, dans l’optique du maintien, est finalement la défaite de Montpellier.

Hurricanes de Montpellier (0-6) 6 – Blue Stars de Marseille (6-0) 55

On n’attendait pas vraiment de surprise lors de ce match, et il n’y en a pas eu… Les Blue Stars n’ont eu besoin que d’une mi-temps pour plier l’affaire, avec un avantage de 41-0 après seulement 2 quart-temps de jeu. Elu homme du match, le QB Kaleb Scott s’illustre en lançant pour 249 yards et 5 touchdowns, le tout en 1 mi-temps. Car Marseille a ensuite fait tourner son effectif.

Deux semaines après avoir eu quelques sueurs froides face aux Grizzlys, le club Marseillais a repris ses bonnes habitudes de match tranquille. Toujours invaincus après 6 journées, les Blue Stars confortent leur 1ère place dans la conférence B. Au contraire, toujours pas de victoire du côté des Hurricanes, qui sont très loin du compte. Sur ce match, le club de Montpellier ne termine qu’avec 66 yards (net) offensifs et 6 pertes de balle…

Ours de Toulouse (3-1-2) 41 – Argonautes d’Aix en Provence (3-1-2) 41

Deux semaines après une belle victoire des Ours à Aix en Provence, les deux équipes se retrouvaient pour un match retour très important. Et elles se sont rendues coup pour coup lors d’une rencontre spectaculaire, qui s’est terminée sur le premier résultat nul de la saison.

Le premier quart-temps a été déjà disputé et il a annoncé la couleur (7-7). Dans le 2ème quart-temps, ce sont les Argonautes qui ont pris l’avantage, pour mener 27-21 à la pause. Au retour des vestiaires, c’est au tour des Ours de dominer, avec 2 touchdowns pour reprendre les commandes (34-27). Finalement, au bout du suspense, aucune des deux équipes ne parviendra à faire la différence. Avec 82 points cumulés et 6 touchdowns de chaque côté, Ours et Argos nous ont offert un très beau spectacle.

Les deux quarterbacks se sont livrés un superbe duel lors de cette rencontre. Pour Toulouse, Cameron Valardo lance pour 293 yards et 4 touchdowns. Pour Aix, Michael Pina affiche 405 yards et 4 touchdowns dans les airs, ainsi que 40 yards et 2 autres touchdowns au sol. Du côté des Ours, le RB Gerald Childs s’est également montré à son avantage, avec 91 yards et un doublé. Chez les Argos, deux WR terminent avec plus de 100 yards – Michael Boutin (10 réceptions, 162 yards, 1 TD) et Pedro Rosa (6 réceptions, 121 yards, 1 TD).

Au classement, c’est le statut quo pour les deux équipes, mais ce résultat arrange les Grizzlys, qui prennent seuls la 2ème place de la conférence B.

Review réalisé par Damien Foreau (foot-us.com) pour fffa.org

PERFORMANCES

à venir

Share This