COVID-19 : LE SPORT EN SALLE A NOUVEAU A L’ARRET

25 Jan 2021 | Fédération

Noisy le Grand le 15/01/2021

Le Premier Ministre s’est exprimé hier soir, et a donné un nouveau coup d’arrêt au sport amateur.

Si, en extérieur, la pratique (exclusivement sans contact) peut se poursuivre pour tous (mineurs comme majeurs), dans le respect d’un couvre-feu avancé désormais à 18H00 sur l’ensemble du territoire, le gouvernement a pris de nouvelles mesures restrictives pour le sport d’intérieur.

C’est donc encore une fois avec tristesse que nous sommes contraints de mettre à jour nos protocoles en nous pliant aux directives prises dans le but de réduire la portée de cette épidémie qui dure depuis de bien trop nombreux mois.

Les cheerleaders vont évidemment subir cette situation de plein fouet… et nous n’oublions pas non plus les footballeurs américains et les flageurs qui pouvaient avoir une pratique en salle durant l’hiver.

Nous entendons déjà les questions, légitimes, concernant l’aide que pourra apporter la Fédération à ses clubs. Il est cependant encore trop tôt pour évoquer cela, tout d’abord parce que nous croyons encore qu’une saison compétitive pourra avoir lieu au printemps et que tous les acteurs fédéraux et régionaux travaillent en ce sens. Ensuite, car la Fédération, comme les clubs, est considérablement impactée par la situation en cours, et qu’il serait irresponsable de promettre quoi que ce soit, alors même que le résultat financier de l’année 2020 n’est pas encore connu. Néanmoins, il est évident que la FFFA, peu importe qui sera à sa tête après le 6 mars prochain, réfléchira à ce qu’elle pourra mettre en place pour accompagner ses structures affiliées, selon ses modestes moyens et tout en protégeant sa survie -point central de notre existence commune, et dans la continuité du plan qui a déjà été mis en place pour la saison 2020/2021.

Nous vous demandons donc, une nouvelle fois, de tenir bon face à ce qui s’impose à nous. La Fédération, ce sont ses clubs et ses ligues, ce sont ses joueurs, ses entraîneurs, ses arbitres, ses juges, ses dirigeants et ses bénévoles, qui œuvrent ensemble au quotidien pour qu’une pratique sécuritaire et respectueuse des protocoles sanitaires puisse exister. La FFFA va franchir les différents obstacles qui s’accumulent depuis bientôt une année, et soyez assurés qu’elle met tout en œuvre pour sortir de cette crise par le haut et pour tous.

Share This